Lobbying, conflits d’intérêts, corruption : la France sous influences

Publié le 16 Décembre 2010

Lobbying, conflits d’intérêts, corruption : la France sous influences




Le Dossier

Entretien avec Roger Lenglet, philosophe et journaliste d’investigation : « Les Français pensent toujours que la corruption n’existe que dans les pays pauvres… »

Interview d’Eva Joly, présidente (Europe écologie – Les Verts) de la commission développement du Parlement européen :
« La corruption mine la confiance, ciment de la démocratie »

De l’Europe au local : encadrer le lobbying
Yveline Nicolas, coordinatrice d’Adéquations, membre du réseau Étal
Longtemps taboues en France, les pratiques de lobbying de la part d’intérêts industriels et financiers cherchant à influencer la décision publique au détriment de l’intérêt général sont maintenant plus ouvertement discutées, de même que les conflits d’intérêts, qui s’apparentent à une forme de lobbying
> Lire l’article en intégralité : http://www.adels.org/territoires/513.htm#adeux

Des réseaux citoyens bataillent contre les lobbys
Blanche Caussanel
Les réseaux citoyens ne se limitent pas à la dénonciation des lobbys indusriels, mais construisent des actions concrètes pour une contre-expertise possible, notamment en protégeant les “lanceurs d’alerte”. Des OGM au récent et dramatique Médiator, les champs de bataille sont immenses.

Conflits d'intérêts : pour une surveillance citoyenne
Séverine Tessier, porte-parole d’Anticor
La démocratie locale régresse. La corruption s’y enracine, par un délitement culturel et institutionnel. D’où la nécessité de “faire campagne” contre ce fléau, d’informer, de former des citoyens et des élus à lui résister et d’entreprendre la refondation d’un modèle intelligent d’élaboration des politiques publiques.

Une charte anti-corruption, éthique et à l’étroit
Sterenn Duigou
Il y a quatre ans, l’association Anticor publiait une Charte éthique des collectivités locales. Son but : favoriser l’endiguement du clientélisme et de la corruption pour permettre le rétablissement de la confiance entre élus et administrés. Le hic : seule Béthune l’a pour l’instant signée. Pas tendance, l’éthique?

source :
http://www.adels.org/ressources/listes.htm

Rédigé par kak94

Publié dans #observatoirecitoyen

Repost 0
Commenter cet article