Elections régionales : TI France appelle les candidats à s’engager contre la corruption

Publié le 5 Février 2010

Elections régionales : TI France appelle les candidats à s’engager contre la corruption

Alors que 79% des Français considèrent que la corruption existe au sein des institutions régionales (contre 65% en 2007), TI France adresse un questionnaire aux têtes de listes aux élections de mars prochain.

L’objectif est de recueillir des engagements sur des mesures précises de nature à renforcer l’intégrité et la transparence dans la gestion des régions.

Selon Daniel Lebègue, président de TI France, « ces engagements peuvent contribuer à revaloriser l’action publique et à restaurer la confiance des Français envers leurs élus et leurs institutions, à condition qu’ils soient suivis d’effets. »

L’actualité démontre chaque jour que la crise économique et financière a accru le niveau d’exigence des citoyens à l’égard de l’intégrité des dirigeants politiques et économiques. TI France entend contribuer à l’information des électeurs en portant à leur connaissance les engagements pris et en les encourageant à en tenir compte au moment de leur vote.

Thèmes couverts par le questionnaire
  • Démission des élus condamnés pour corruption

  • Déclarations de patrimoine,

  • Encadrement du lobbying au niveau local,

  • Transparence des marchés publics,

  • Prévention des conflits d’intérêts,

  • Sensibilisation des élus et agents publics

  • Signalement des fraudes.
Les candidats sont par ailleurs invités à faire part de leurs propositions.

Les têtes de listes intéressées qui n’auraient pas reçu le questionnaire sont invitées à prendre contact avec l’association. Les réponses aux questions sont rendues publiques en continu.

Suivi des engagements


Comme elle l’avait fait lors des précédentes grandes échéances électorales , TI France veillera à s’assurer du respect des engagements pris en réponse à ses propositions.

Voir les réponses par région

Rédigé par kak94

Publié dans #signer ou lancer une petition

Repost 0
Commenter cet article