Immigration "subie", xénophobie choisie

Publié le 24 Mars 2007

La distinction entre immigration "subie" et immigration "choisie" entraîne l’"acceptation" d’une énorme régression idéologique, la division de l’humanité entre "espèces" nuisibles et utiles : selon Jean-Pierre Alaux, chargé d’études au Gisti (Groupe d’information et de soutien des immigrés), les discours politiques (de droite comme de gauche) et médiatiques agitent les peurs pour justifier une démarche néo-colonialiste.

Rédigé par Aicha Karima Kouidri

Publié dans #Société

Repost 0
Commenter cet article

MÔA 27/03/2007 16:00

Juste une invitation à visiter mon blog : http://thc.hautetfort.com