Enfants soldats

Publié le 5 Février 2007

Alors que se tient à Paris la conférence ayant pour thème " La situation des enfants soldats dans le monde", nous apprenons que la Grande Bretagne a envoyé 15 jeunes gens agées de moins de 18 ans en Irak.

Il existe pas moins de 300 000 enfants soldats à travers le monde. Cette conférence devrait pouvoir faire voter de nouvelles normes et standart  qui seront proposés aux pays qui ont ratifié la convention.

Je vous propose l'article  suivant :

Conférence internationale consacrée aux enfants associés aux groupes et forces armés (Paris 5-6 février 2007)

 

 

Illust:
bandeau, 7.3 ko, 580x28

 

A l’initiative de M. Philippe Douste-Blazy, ministre des Affaires étrangères, la France accueillera à Paris, les 5 et 6 février 2007, une conférence internationale consacrée aux enfants associés aux groupes et forces armés : "Libérons les enfants de la guerre".  Sous la co-présidence de M. Philippe Douste-Blazy et de Mme Ann M. Veneman, directrice générale de l’UNICEF, et en présence de Mme Radhika Coomaraswamy, représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies pour les enfants et les conflits armés, cette conférence réunira les représentants de près de 60 pays, dont de nombreux ministres, de l’Union européenne, de nombreuses organisations internationales, notamment des Nations unies, et des représentants de la société civile, en particulier d’anciens enfants soldats et des dirigeants d’ONG intervenant sur le terrain.

 

 

 


 

Le nombre des enfants recrutés ou utilisés par les groupes et forces armés est estimé à 250 000 en 2007. La conférence a pour objectif l’adoption par les Etats présents d’un texte appelé les "Engagements de Paris", pour mettre fin à l’utilisation illégale et inacceptable des enfants dans les conflits armés. Cette conférence incitera à l’élaboration de nouveaux programmes de libération, de protection et de réinsertion des enfants soldats, en réaffirmant notamment le soutien actif des Etats aux résolutions du Conseil de sécurité sur le sujet et en apportant un appui politique à la diffusion des "Principes de Paris", élaborés sous l’égide de l’UNICEF, qui actualisent les "Principes du Cap" (1997). Ces principes définissent le cadre d’une intervention efficace sur le terrain à la lumière des expériences acquises depuis dix ans.

Les travaux seront organisés en trois sessions traitant des priorités que sont la libération sans condition des enfants associés aux groupes et forces armés, leur réinsertion pérenne dans la société où il faut leur rendre une place et, enfin, les stratégies pour prévenir le recrutement ou l’utilisation des enfants par les groupes et forces armés. Durant la conférence, interviendront des "grands témoins" comme Mme Marguerite Barankitse du Burundi ou encore M. Ishmael Beah, ancien enfant soldat en Sierra Leone.

 

 

Illust:
Un instructeur apprend, 49.7 ko, 199x296
Un instructeur apprend à des jeunes filles
à fabriquer des paniers
dans un atelier de travail.
Sierra Leone.
©UNICEF/ HQ98-0499/Giacomo Pirozzi



 

La France attache une haute importance à cette problématique des enfants soldats. Le ministre des Affaires étrangères, M. Philippe Douste-Blazy, s’était rendu à ce titre en Ouganda et au Burundi en février 2006. La France co-finance des programmes de réinsertion des "enfants-soldats" au Congo, en Guinée-Bissau, au Libéria, en République démocratique du Congo et en Sierra Leone. Elle préside, depuis sa création en novembre 2005, le groupe de travail du Conseil de sécurité sur les enfants associés aux groupes et forces armés.

A l’occasion de cette conférence, M. Philippe Douste-Blazy, ministre des Affaires étrangères, remettra un prix aux jeunes lauréats du concours de dessins organisé sur le thème des enfants soldats par "Le Petit Quotidien", Editions Play Bac, le lundi 5 février, à 19h00, au ministère des Affaires étrangères. La cérémonie sera suivie par la remise officielle au ministre et à la représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies pour les enfants et les conflits armés de la pétition lancée par UNICEF France en faveur de la démobilisation et la prise en charge des enfants soldats. Cette pétition a recueilli 235 500 signatures.

 

Lire la suite :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/droits-homme_1048/droits-enfant_4669/conference-liberons-les-enfants-guerre_15651/liberons-les-enfants-guerre-05-06.02.07_45496.html

Pour lire le document de l'UNICEF :

http://www.unicef.fr/mediastore/7/3014-4.pdf

Rédigé par Aicha Karima Kouidri

Publié dans #observatoirecitoyen

Repost 0
Commenter cet article