Retraites, ce cancer qui ronge la France

Publié le 19 Novembre 2006

 

Population de la France au 1er janvier 2006

Décoration

                                                          Informations issues du site :  www.ined.fr

 

A la seule vue de cette pyramide, il est aisé de comprendre qu'effectivement nous allons connaître de sérieux problèmes pour les retraites.

Le plus étonnant c'est qu'aucune personnalité politique n'ose se jeter dans l'arène et parler franc à ce sujet. Oui l'heure est grave, le thème épineux !! mais n'est ce pas pour cela que nous choisissons nos élu(e)s ? pour avoir du courage politique ? affronter le mal qui nous ronge plutôt que de nous bercer d'illusions afin de se garantir un électorat ?

Ce problème des retraites est bien sûr indissociable de celui de l'emploi des jeunes et de l'immigration.   

Dans les années soixante, le capitalisme représentait 40% et la plus value du travail 60%. Aujourd'hui ces chiffres sont inversés. Plus de richesse d'un coté et moins de pouvoir d'achat de l'autre.  

Mais pire que tout, nous sommes en train de sacrifier la jeune génération. Nous sommes dans un rapport de force électoral monumental !! les jeunes n'intéressent pas les politiques !! leur électorat ne pèse pas lourd contre celui des anciens. Boulot "kleenex", traitement de l'individu "kleenex". Rien n'est fait pour penser un tissu social à l'horizon des années futures. Mais une jeunesse qui ne tient pas debout c'est une société appelée à mourir. Alors que l'on pourrait faire le choix de déployer ( non pas des emplois qui dureraient éternellement, car dans un univers mondialisé la précarité est omniprésente) mais de vrais salaires, décents permettant aux jeunes de faire des projets. Aujourd'hui ils vivent comme s'ils étaient en soins palliatifs. On leur demande de ne pas penser à ce que sera demain. Et qu'ils devraient être heureux déjà d'avoir un petit boulot... car bien sûr il y a toujours pire. Quand la terreur du lendemain est le seuk héritage laissé comment ésperer ?

D'un autre coté, la France dresse ses murs contre l'immigration qui pourrait être une source merveilleuse pour re-dynamiser le pays par l'emploi. Un migrant est un consommateur, et souvent un grand consommateur. Ils pourraient à leur manière relancer la consommation. Et on le sait, un citoyen intégré n'est plus en but à toutes les peurs et discrimination dont on l'affuble pour stigmatiser certaines peurs de l'autre.

Alors audace, courage et vérité seront-ils au rendez-vous de ces éléctions ?

A suivre...

 

Rédigé par Aicha Karima Kouidri

Publié dans #Société

Repost 0
Commenter cet article