Le débat des candiadats PS

Publié le 19 Octobre 2006

 plouf, plouf ….

                  Ca sera toi le Président

                   1 2 3….

N’est ce pas la tournure enfantine que prend la pré-campagne présidentielle ?

A droite comme à gauche, chacun joue des coudes pour imposer sa candidature.

 

 

Le PS nous annonce une première dans le débat politique entre les candidats.

Si vous avez la chance d’avoir la réception de la chaîne parlementaire ou plus futé, si vous

Allez sur Internet à l’adresse suivante :  http://www.lcpan.fr alors vous ferez parti des privilégiés qui ont pu assister à un débat dit National.

 

 

C’est dire à quel point nos politiques connaissent mal leur pays.

Combien de Français ont accès à Internet ? à peine 10 millions malgré la révolution de l’ADSL.

Combien de Français peuvent recevoir toutes les chaînes télévisées, quand on sait que certains reçoivent à peine les 3 chaînes nationales ?

 

 

Force est de constater, que tous les Français n’ont pas eu le droit à cette information sur le débat politique. Les questions ont été choisies par les intervenants du débat comme la  cible de téléspectateurs choisis. Où est la démocratie ?

 

 

Un tel débat, ne méritait-il pas d’être diffusé sur une chaîne publique à une heure de grande écoute ? Bien sûr que oui !

Mais cela changeait profondément les conditions du débat lui même.

Ne pas déterminer le cadre des questions et prendre le risque politique de s’exposer aux interrogations des Français.

 

 

Or, là le débat était posé, cadré à l’avance, sans risque de débordement, avec un accord tacite entre les trois candidats.

 

 

Le peuple et ses interrogations ferait –il si peur à nos futurs dirigeants ?

Comment alors donner un quitus à une personne qui ne fait pas preuve d’audace, dans un monde qui nous bouscule et nous remet en question à chaque instant ?

 

 

Merci de vos commentaires et réactions.

 

 

 

Rédigé par karima kouidri

Publié dans #politique

Repost 0
Commenter cet article

Florence 19/10/2006 13:34

Bonjour,
je crois surtout pour ma part,  que ce débat en effet, n'en était pas vraiment un puisque très orchestré, et je me demande finalement s'il était si intéressant de le voir et l'entendre puisque c'etait un débat interne au PS.Effectivement "plouf, plouf, ce sera toi qui".....et nous attendons un peu plus de respect de nos politiques s'ils veulent être crédibles à nos yeux de "petits" Français qu'ils pensent que nous sommes! 
PS: je vous avoue que j'ai commencé à regarder puis ai été lassée..... 
Florence.