Sr Emmanuelle nous a quitté, mais la pauvreté reste notre héritage

Publié le 21 Octobre 2008

                                                                                                      Voilà onze ans déjà que je visite régulièrement le Mokkatam, lieu où résident les Chiffoniers du Caire, en Egypte. Ce pays compte prés de 78 millions d'habitants. La ville du Caire à elle seule accueille prés de 25 millions de Cairotes. Le Mokkatam se situe non loin de la Citadelle du Caire, face à la Cité des morts, vaste cimetière qui abrite prés de deux millions de personnes. Le Caire connait une telle crise du logement, que c'est là que certains ont élu résidence.

Au Mokkatam, ce sont prés de 350 000 personnes qui vivent là du ramassage et trie des ordures.

Malgré le désir du gouvernement de supprimer leur activité, ils sont les seuls encore capables aujourd'hui , à pouvoir se faufiler dans les rues étroites de la capitale afin d'y ramasser les ordures ménagères. Mais leur avenir reste menacé.

Lorsque l'on arrive pour la première fois sur ces lieux, on est pris à la gorge par l'odeur. Mais aussi par la vie qui grouille de partout. Les enfants se ruent sur vous pour vous saluer d'un "Hello" avec leur bouille toute sale et leur énorme sourire.

Les chiffoniers, venus pour la plupart du sud de l'Egypte, témoins de cet exode rural qu'a connu le pays voilà quelques années. Au début de leur activité, les hommes vivaient avec les animaux dans les mêmes lieux. Puis au travers d'actions menées par plusieurs ONG, dont celle  l'Association
OpérationOrange créee à la demande de Soeur Emmanuelle pour les enfants d'Egypte, duSoudan et du Liban, ( voir rubrique lien :   http://www.operation-orange.org/    ) il a été établi des programmes de logement. Depuis les batiments n'ont céssé de pousser sur cette colline.

Le bidonville s'est alors doté d'une école, d'un dispensaire et maintenant d'un hopital.

Prochainement doit ouvrir aussi un centre de promotion de la femme. Celui-ci comprendra une garderie d'enfants pour les enfants en trés bas age, afin que les mamans puisse excercer un métier sans contrainte. Mais aussi un centre d'accueil pour handicapés ( trés peu développés en Egypte) et un lieu de formation pour les femmes.

Les Chiffoniers sont à majorité Coptes. Et au sommet du bidonville, un ancien lieu d'ermitage a été érigé en Eglise. Ce ne sont pas moins de cinq eglises qui ont été baties là, à flanc de montagne.

Les Coptes représentent environ 6% de la population. C'est la plus grande communauté chrétienne de tout le Moyen Orient.

Karima KOUIDRI

 Liens qui traitent des chiffonniers :

http://www.lexpansion.com/art/6.0.67803.0.html

http://www.recitus.qc.ca/index.php?item=page&nompage=lecaire

 

Rédigé par kak94

Publié dans #aide et partage

Repost 0
Commenter cet article