Réfugiés : infos diverses

Publié le 25 Septembre 2008

Edition trimestrielle n° 6
septembre 2008
--------------------------------------------------------------------------------------
ACTUALITES

La loi des "jungles" : La situation d'exception des migrants dans le Nord Ouest
De mai à juillet 2008, la Coordination française pour le droit d'asile (CFDA), dont Amnesty International France est membre fondateur, a mené une mission d'enquête et d'information le long du littoral de la Manche et de la Mer du Nord dans les différents lieux où vivent les exilés en transit vers la Grande Bretagne ou ailleurs.

Elle a publié le 4 septembre un rapport sur la situation préoccupante de ces étrangers en errance.
Malgré la fermeture du camp de Sangatte en 2002, les exilés continuent à affluer dans la région, poussés par une politique européenne qui crée les conditions de leur désorientation tandis que les responsables politiques les ignorent.
S'appuyant sur les observation des enquêteurs de la CFDA qui se sont rendus dans les agglomérations de Roscoff, Saint-Malo, Cherbourg, Caen, Dieppe, Calais, Dunkerque, Norrent-Fontes et Paris, les recommandations de ce rapport visent à mettre un terme aux violations des droits d'un grand nombre de migrants (respect du droit d'asile, obligation d'accueil digne, protection des personnes vulnérables,…).

Accéder au rapport

 

Etrangers en centres de rétention : les risques du nouvel appel d'offre .
Le 22 août 2008 le ministère de l'Immigration a lancé un appel d'offres pour modifier la mission d'assistance aux étrangers retenus en centre de rétention, actuellement assurée par la Cimade, seule organisation habilitée à intervenir.

Cette mission pour 2009 est ouverte à toutes " personnes morales ayant pour mission d'informer les étrangers et de les aider à exercer leurs droits ", et l'appel d'offres découpe en huit lots géographiques distincts l'accès aux centres de rétention. En outre, ce changement s'accompagne d'importantes modifications de la nature du travail réalisé : orientation du travail d'assistance juridique vers une mission d'information et imposition d'un devoir de neutralité et d'une obligation de confidentialité.

Ces exigences font craindre aux associations que soit désormais entravée toute parole publique de témoignage et d'alerte sur certaines situations contraires au respect des droits fondamentaux. L'émiettement de la mission est aussi pointé du doigt comme rendant impossible un réel travail en collaboration entre les différents acteurs et empêchant ainsi toute observation d'ensemble sur la situation prévalant dans les centres de rétention.

Le 17 septembre 2008, la CFDA a adressé ses préoccupations au ministre de l'Immigration dans un courrier qui sera prochainement rendu public. Des réunions d'échanges et de concertation inter associative vont avoir lieu dans les jours qui viennent, à l'initiative notamment d'AIF, et auxquelles les personnes morales susceptibles de répondre à l'appel d'offres y sont invitées.

 

Retrouvez toute l'information sur l'asile et les réfugiés (très fréquemment mise à jour) en consultant régulièrement notre rubrique d'ACTUALITES dans notre site

Rédigé par kak94

Publié dans #observatoirecitoyen

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article