Mission Les migrants, ces indésirables universels

Publié le 26 Juillet 2008

Mission Les migrants, ces indésirables universels

CHIFFRES

Nombre de bénéficiaires des programmes (données CASO) :
90% des patients reçus la première fois sont étrangers,
60% d’entre eux sont sans titre de séjour et 30% d’entre eux sont concernés par une demande d’asile
Pays d'origine :
Algérie, Russie-Tchétchénie, Congo Brazzaville, RDC, Yougoslavie.
Principales pathologies : liées aux conditions de vie précaires ou au parcours de vie : ostéoarticulaire, gastro-entérologie, ORL, dermatologie, cardio- vasculaire, souffrance psychique
86% des étrangers reçus n’ont pas de droits ouverts à la couverture maladie lorsqu’ils viennent la première fois consulter dans un centre de soins

Nombre de missions : l'ensemble des programmes (centres, hors centre et programmes Réduction des Risques)
Nombre de bénévoles : 1 907
Sources de financements :* DRASS, DDASS, Conseils Généraux, Conseils Régionaux, Municipalités, CRAM, CPAM…
Partenaires : CASP, Cimade, Gisti, LDH, Anafé (Association Nationale d’Assistance aux Frontière pour les Etrangers), Coordination française pour le droit d'asile, Comède, participation à l’Observatoire du Droit à la Santé des Etrangers (ODSE), coordinations associatives locales ou régionales…

Reconduire aux frontières un sans-papiers gravement malade c'est le condamner à mort

Médecins du Monde lance une campagne de sensibilisation contre les expulsions d'étrangers gravement malades. Atteint de diabète, d’un cancer, du sida ou d’une autre maladie grave, un étranger renvoyé dans son pays où il ne pourra être soigné, risque la mort ou de graves handicaps.
Cette campagne, réalisée gracieusement par EuroRSCG, comprend des insertions presse (visuel ci-joint) et un clip web (lien ci-dessous).
Elle vise à alerter l’opinion publique sur les conséquences de l’expulsion d’un sans-papier gravement malade.

Reconduire à la frontière un étranger gravement malade, c’est le condamner à mort

Médecins du Monde lance une campagne sur le droit aux soins des migrants malades. MdM plaide pour le respect de la loi qui prévoit la non expulsion des étrangers gravement malades et ne pouvant être soignés dans leur pays d’origine.

TELECHARGER

Télécharger le clip pour le diffuser

mdm_migrant.zip 2,10 MB

 


Rédigé par kak94

Publié dans #observatoirecitoyen

Repost 0
Commenter cet article