Trois cents travailleurs sans papiers sont en grève en Ile-de-France

Publié le 21 Avril 2008



Ucij
- Uni(e)s contre une immigration jetable

Soutenons la lutte avec les travailleurs sans papiers en grève
Allons les rencontrer sur leurs lieux de travail

Depuis le 15 avril, plus de trois cents travailleurs sans papiers sont en grève en Ile-de-France sur une dizaine de sites différents. Leur seule et unique revendication : la régularisation.

Ils travaillent dans la restauration, l’hôtellerie, le BTP, la sécurité, le commerce ou le nettoyage, c’est-à-dire dans des activités dites « sous tension », de ce fait su sc eptibles de permettre la délivrance de titres de séjour en application de la philosophie utilitariste du gouvernement. Qu’ils appartiennent ainsi à l’« immigration choisie », chère à MM. Sarkozy et Hortefeux, n’y change rien. Sans doute sont-ils plus exploitables sans papier qu’avec, puisque les préfets compétents n’usent pas à leur égard du pouvoir di sc rétionnaire que leur confère la loi, et que leurs employeurs semblent satisfaits de la situation.

L’action courageuse de ces salariés en grève fait écho aux luttes menées par le collectif UCIJ qui, depuis sa constitution en janvier 2006, n’a de cesse de dénoncer la barbarie de la politique d’immigration conduite par la France, niant les droits et la dignité des personnes étrangères installées sur le territoire français et y travaillant dans des conditions précaires.

Le mouvement de grève fait aussi directement écho à la campagne initiée au sein de ce même collectif - mêlant syndicats, collectifs de sans-papiers et associations – « Sans-papiers… et travailleurs ! » (v. sur le site de l’Ucij , le quatre pages réalisé par ce groupe de travail).

Aujourd’hui l’UCIJ apporte son soutien déterminé aux travailleurs en grève et aux syndicats qui les appuient, et, à travers cette lutte, à l’ensemble des étrangers que les pouvoirs publics s’ingénient, réforme après réforme, à laisser sans papiers contre leur gré.

Venons tous et toutes exprimer notre solidarité à ces salariés en lutte, en pique-niquant avec eux dimanche 20 avril en allant leur rendre visite sur leurs différents lieux de travail


Les différents lieux de grève (et de pique-nique le 20)

A Paris

  • La chaîne de restaurant « Chez Papa », 206 rue Lafayette - 75010 Paris (métro Louis Blanc)
  • « Pizza Marzano », SARL Mountain Pizza Company, 30, boulevard des Italiens - 75009 Paris (métro Opéra)
  • « Fabio Lucci », avenue Jean Jaurès, 75019 Paris (métro Porte de Pantin)
  • COGEDIM, 6-8 rue Xantrailles, 75013 Paris (métro Olympiades, Nationale ou bus 27 Jeanne d’Arc) RV à 12h

Dans le 91

  • VEOLIA, 31 rue Ampère, Z.I. de Villemain, 91320 Wissous
  • LPP, 1 chemin de la Maison Blanche, 91790 Boissy-sous-Saint-Yon
  • MILLENIUM,- 14 rue Ampère, 91430 Igny
  • BBF (jardinage), Zone Industrielle (près de l’Intermarché) , 91540 Ormoy

Dans le 92

  • US PASSION TRAITEUR, 145-153 boulevard de Valmy, 92700 Colombes

Dans le 93

  • Magasin CASA NOVA, 58 avenue Victor Hugo, 93320 Les Pavillons-sous-Bois

Dans le 94

  • Maison du nettoyage - Fédération des Employeurs - 3 rue Jean Jaurès - Bâtiment A - 94800 Villejuif

Vous pouvez retrouver ce communiqué sur le site
www.contreimmigrationjetable.org

http://www.gisti.org/spip.php?article1127

Rédigé par kak94

Publié dans #Société

Repost 0
Commenter cet article