JO 2008 le sport version droits humains

Publié le 15 Mars 2008


Pékin JO2008 : quelle médaille pour les droits humains ?JO Pékin 2008 : quelle médaille pour les droits humains ?



Amnesty International est préoccupée par la régression en matière de respect des droits humains à l’approche des Jeux olympiques de 2008.
Malgré les engagements des autorités chinoises, de graves atteintes aux droits humains continuent d’être commises en Chine.

Amnesty International prêtera une attention particulière à la mise en conformité des principes de base de la Charte olympique avec ces engagements d'amélioration que les autorités chinoises ont émises en 2001, quand la Chine a été finalement choisie pour accueillir les JO de 2008.

L’organisation se concentrera donc sur les points suivants : recours persistant à la peine de mort et à des formes abusives de détention administrative, incarcérations, torture, le harcèlement continu et la détention des défenseurs des droits humains, ainsi que la répression des journalistes tout médias confondu des médias y compris Internet.

Il convient d’accélérer la mise en œuvre des réformes nécessaires.




Des promesses non tenues et des violations persistantes :

- Peine de mort

- Détention arbitraire dont « rééducation par le travail »

- Entraves à la liberté des médias et répression sur Internet

- Harcèlement des défenseurs des droits humains

 

Agissez
 SOMMAIRE  de
nos actions portant sur la CHINE

 






La Chine et le mouvement olympique ont une responsabilité commune

Le Comité International Olympique a la responsabilité de veiller à l’influence positive des Jeux sur les villes et les pays hôtes.
Amnesty International l’appelle donc à assumer cette responsabilité et l’exhorte, ainsi que l’ensemble du mouvement olympique, en solidarité avec les membres d'Amnesty International dans le monde entier et les militants chinois des droits humains, à faire pression sur le gouvernement chinois pour qu’il mette en œuvre des réformes d’ici les JO de 2008.

Des Jeux caractérisés par de graves atteintes aux droits humains bafoueraient les principes fondamentaux de la Charte olympique.
La Chine s’est engagée à améliorer la situation de ces droits.
Le monde entier attend de la Chine, en tant que pays hôte des Jeux olympiques, qu’elle tienne ses promesses en mettant en œuvre des réformes positives, concrètes et durables en matière de droits humains ; c’est une occasion unique et c’est la seule façon de laisser une image positive de ces jeux.

Le respect, la protection et la réalisation des droits humains en Chine pourraient figurer parmi les effets positifs des Jeux olympiques.
Dans le cas contraire, les Jeux de 2008 laisseront un mauvais souvenir, et la Chine conservera l’image d’un pays répressif à l’égard de sa population.
Ce pays doit donc faire un choix, dont il partagera la responsabilité avec le mouvement olympique. 


Collectif Chine JO 2008Pour donner plus de force à son action, Amnesty International s’est également engagée avec d’autres associations dans le cadre du «Collectif Chine JO 2008».

Ce Collectif a pour but de rappeler aux autorités chinoises qu’en accueillant les JO, elles se sont engagées à améliorer la situation des droits humains.
Le Collectif présente «Huit revendications pour Pékin», pour que les valeurs de l’Olympisme ne se résument pas uniquement à des Jeux mais à une réelle garantie du respect des droits humains !

 

 Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT),
Agir pour les droits de l’Homme (ADH),
Amnesty International (AI – France),
Comité de soutien au peuple tibétain (CSPT),
Ensemble Contre la Peine de Mort (ECPM),
Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH), Ligue des Droits de l’Homme (LDH),
Reporters Sans Frontières (RSF),
Solidarité Chine

Pour plus d’informations à ce sujet, retrouvez-nous aussi sur notre blog :
http://pekin2008.rsfblog.org/

 Voir le diaporama de notre action du 3 juin à Paris

 

Rédigé par kak94

Publié dans #observatoirecitoyen

Repost 0
Commenter cet article