Immigration clandestine:vivre avec la peur

Publié le 29 Décembre 2007

Immigration clandestine:
vivre avec la peur

Pièces à Conviction n°63

Test ADN, quotas d’expulsions à remplir : les autorités ont décidé d’en finir avec l’immigration clandestine. Désormais en France, la police traque tous ceux qui vivent illégalement sur le territoire. Parfois sans ménagement, selon les associations. Nourrisson enfermé dans un centre de rétention, arrestation musclée d’un grand père... Parfois aussi jusqu’au drame, comme celui de Chulan, cette femme chinoise de 51 ans qui s’est tuée, pensant que des policiers venaient l’arrêter pour l’expulser.

De fait, les clandestins seraient entre 200 et 400 000 en France, et aujourd’hui, ils vivent avec la peur au ventre. Sortir dans la rue, aller chercher ses enfants à l’école, faire ses courses, ces gestes quotidiens sont devenus une angoisse permanente. Mais pour la plupart, s’ils n’ont pas de titre de séjour valable, ils sont malgré tout bien intégrés. Leurs enfants vont à l’école, et sont même parfois français. Encore plus absurde, une grande partie de ces « expulsables » ont un contrat de travail en bonne et due forme, ils paient même leurs cotisations sociales ! Car, l’économie française a besoin de ces employés. Ainsi certains secteurs entiers seraient menacés sans l’apport de main d’œuvre que représentent ces travailleurs illégaux !

Entre mythe et réalité, la chasse aux clandestins est-elle aujourd’hui un mal nécessaire ou une aberration économique ? Pendant plusieurs semaines Pièces à Conviction a vécu aux côtés de ces clandestins, et enquêté au cœur de la polémique.

Un magazine de la rédaction nationale de France 3
proposé par Elise Lucet et Hervé Brusini
Chaque mois, un thème, un sujet d’actualité est examiné, sous toutes ses facettes. Chaque histoire livre le fruit des investigations, raconte la méthodologie des recherches, et les nouveaux éléments, grâce aux reportages et des interviews menées par Elise Lucet avec les personnalités-clé, les témoins oubliés, les experts ou responsables concernés.


L'équipe de Pièces à Conviction

Rédigé par kak94

Publié dans #politique

Repost 0
Commenter cet article