L'Europe et les migrations

Publié le 2 Juin 2007

Jean-Paul GourévitchAprès sa trilogie sur l’Afrique, la France et l’immigration, Jean-Paul Gourévitch propose un tour d’horizon sur la question des migrations à travers l’Europe – les réalités du présent et les défis du futur.

 

A l’ère de la mondialisation, les flux migratoires s’amplifient et se diversifient. Migrations de main-d’oeuvre, de compétences, étudiantes, industrielles, familiales, sociales, fiscales, médicales…
Entre pays d’origine, pays de transit et pays d’accueil, la mobilité est aujourd’hui une réalité qui interpelle une Europe dont le périmètre se modifie et qui peine à définir une politique commune.
Chaque pays reste attaché à des spécificités qui relèvent de son histoire et de ses liens avec les pays d’origine de l’immigration. Les opinions publiques nationales réagissent de façon contradictoire à la disparition des moteurs traditionnels de l’intégration – l’école, le travail, la religion, la famille, la cité – aux comportements de jeunes issus de l’immigration, à la montée de l’économie informelle et à l’émergence de la diversité culturelle.

L’exploitation médiatique et politique de ce thème sensible ne facilite pas la compréhension des mutations actuelles : chiffres imprécis, camouflés ou truqués, absence d’analyse des coûts, success-stories devenues des sagas symboliques, dramatisations, amalgames et schématisations.

Jean-Paul Gourévitch nous livre un état des lieux documenté de la réalité actuelle des migrations dans un vieux continent sommé de répondre à de nouveaux défis.

Jean-Paul Gourévitch est expert international en ressources humaines, spécialiste de l’Afrique et des migrations. Il a enseigné également à l’université Paris-XII. Essayiste, historien de l’image et romancier pour la jeunesse, il a publié de nombreux ouvrages. Dernière parution : La France en Afrique, cinq siècles de présence : vérités et mensonges, Acropole, 2006.

Ecouter sa conférence ici : http://www.mollat.com/conferences/jean-paul-gourevitch-1635.html

Rédigé par Aicha Karima Kouidri

Publié dans #observatoirecitoyen

Repost 0
Commenter cet article