Education aux droits de l'homme

Publié le 29 Mai 2007



L’éducation aux droits de l’Homme est considérée, dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme (Art. 26.2) et d’autres instruments normatifs internationaux majeurs, comme faisant partie intégrante du droit à l’éducation.
Ce n’est que récemment qu’elle fut reconnue comme un droit humain à part entière. La connaissance de ses droits, de ses libertés et de celles des autres doit être considérée comme un moyen fondamental de garantir le respect des droits de chacun.

L’éducation aux droits de l’Homme est considérée, dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme (Art. 26.2) et d’autres instruments normatifs internationaux majeurs, comme faisant partie intégrante du droit à l’éducation. Ce n’est que récemment qu’elle fut reconnue comme un droit humain à part entière. La connaissance de ses droits, de ses libertés et de celles des autres doit être considérée comme un moyen fondamental de garantir le respect des droits de chacun.

Le concept qui sous-tend l’éducation aux droits de l’Homme est que l’éducation ne devrait pas uniquement avoir pour vocation de dispenser une formation purement professionnelle mais également de contribuer au développement des individus pour qu’ils aient les capacités d’interagir avec la société.

L’éducation aux droits de l’Homme et les droits de l’homme dans l’éducation visent à doter les élèves et les étudiants des moyens d’accompagner et de produire des changements dans la société. L’éducation est perçue comme un moyen d’autonomiser les gens, d’améliorer leur qualité de vie et d’accroître leur capacité à participer aux processus de prise de décision qui conduisent aux politiques sociales, culturelles et économiques.

L’éducation aux droits de l’Homme ne peut pas être réduite à la simple introduction d’un contenu sur les droits de l’Homme dans des programmes scolaires déjà surchargés. Elle induit une profonde réforme de l’éducation, dans les programmes scolaires, la formation initiale et continue, les manuels scolaires, la méthodologie, la gestion des classes et l’organisation des systèmes éducatifs à tous les niveaux.

L’éducation aux droits de l’Homme implique l’apprentissage et la pratique des droits. Une approche holistique de l’éducation aux droits de l’Homme signifie que ces droits sont appliqués à tous les niveaux du système éducatif et qu’ils sont enseignés à travers la transmission des connaissances et des expériences. Par conséquent, l’éducation aux droits de l’Homme devrait à la fois être théorique et offrir la possibilité pour les jeunes de développer et de pratiquer le respect des droits à travers la «vie scolaire ». L’école, entendue comme environnement social et comme cadre de vie, avec ses règles communes, ses conflits interpersonnels, du temps et des opportunités de coopérer et de développer les initiatives extra-curriculaires des élèves, offre un cadre propice à la pratique de ces droits.
 
source : site unesco.

Rédigé par Aicha Karima Kouidri

Publié dans #observatoirecitoyen

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article